Comment cultiver un potager d’intérieur ?

potager d'intérieur

Nous rêvons tous d’habiter une maison avec un grand terrain et un potager pour y cultiver ses fruits et ses légumes. Mais en appartement, il est aussi possible de réaliser sa propre culture intérieure. Pour ce faire, il vous faut simplement trouver l’endroit le mieux adapté à l’intérieur de votre logement, de sélectionner les plantes aromatiques, les légumes, les fruits que vous désirez. Enfin, vous récoltez ce que vous semez.

Quels sont les emplacements de votre intérieur les mieux adaptés pour accueillir un potager ?

Selon l’espace que vous souhaitez offrir à votre potager, il vous est tout à fait possible de l’installer dans votre salon, votre cuisine, votre balcon ou sur votre terrasse. La première qualité de cet espace est sa luminosité. Cependant, les panneaux LED horticoles vous aident à obtenir la lumière nécessaire. Ces panneaux ont pour possibilité d’émettre un spectre qui favorise la floraison et la croissante des plantes. Néanmoins, il reste important de privilégier un emplacement lumineux, à proximité d’une fenêtre, dans une pièce qui s’aère facilement et proche d’un point d’eau pour faciliter l’arrosage. La chambre de culture et l’armoire de culture sont parfaitement appropriées pour cultiver en intérieur des plantes puisqu’elles utilisent la lumière artificielle produite par les lampes.

Quels contenants et quels contenus pour votre potager intérieur ?

Pour votre culture intérieure, il existe divers supports, notamment les pots en argile et les pots en terre cuite. Il est important que ces derniers soient percés dans le fond afin de bien drainer les cultures et d’assurer une bonne santé aux racines. Quant aux pots en géotextile, ils sont parfaitement adaptés pour la culture des légumes, des fruits et des herbes aromatiques. Le contenu de ces pots commence par le choix de bons éléments nutritifs comme le terreau, la terre et les substrats de culture. Un bon terreau est léger, contient des éléments nutritifs, permet à la plante de bien s’ancrer et de trouver l’air qui lui est nécessaire. Le terreau est composé de terre végétale naturelle et de végétaux naturels en décomposition. Il est utile pour améliorer la terre, semer, planter, rempoter ou bouturer.

Le substrat de culture convient aux besoins spécifiques de certaines plantes, notamment aux cultures fruitières, aux potagers, aux fleurs d’intérieur, aux cultures en pots, aux plantes vertes, aux fleurs et à la culture des arbustes fleuris. Le substrat de culture est composé de sédiments, de vase, de roches et de granulés de sable. La terre est une terre végétale constituée d’éléments d’origine naturelle. Si vous souhaitez cultiver des plantes dans de l’eau au lieu d’utiliser du terreau, vous pouvez opter pour une culture hydroponique. Cette dernière convient à de nombreuses plantes. Il est possible de trouver tout le matériel qu’il vous faut pour une culture en intérieur dans une jardinerie en ligne.

Quels sont les végétaux adaptés à la culture intérieure ?

Les plantes aromatiques sont faciles à cultiver et surtout, vous pouvez les installer dans votre cuisine. Selon vos goûts et vos recettes, il existe un grand choix d’aromates : persil, thym, romarin, laurier sauce, basilic, aneth, coriandre, estragon, ciboulette, menthe… Ces variétés sont simples à entretenir et poussent rapidement. Quelques légumes sont simples à cultiver et peu encombrants. On peut citer les tomates cerises, les mini poivrons, les mini piments, les radis, les haricots verts, les courgettes, les blettes… Quant aux fruits, les fruits rouges sont à privilégier, notamment les fraisiers et les framboisiers. Sur votre balcon, vous pouvez obtenir des mini pommiers, des mini poiriers ainsi que des mini pruniers.

Quelques conseils pour une culture en intérieur dans les règles de l’art

Avant de vous lancer dans la réalisation d’un potager d’intérieur, sachez qu’il y a quelques règles à respecter. Dans le cas où vous envisagez de regrouper plusieurs légumes dans un contenant, veillez à ce qu’ils aient les mêmes besoins en éléments nutritifs et en eau. Renseignez-vous sur la toxicité de certaines plantes décoratives si ces dernières sont en contact avec vos cultures. Par exemple, les feuilles de tomates sont toxiques. Il est donc conseillé de placer cette partie de votre potager hors de la portée de vos enfants et de bien vous laver les mains après les avoir touchées. Afin d’être certain de réussir votre potager d’intérieur, compulsez un calendrier de potager. Il vous indiquera les dates de plantation et de récolte.

Comment faire du compostage domestique ?
Quels sont les bienfaits de la laitue romaine ?