Solution innovante d’alerte à distance pour le piégeage des espèces invasives

La présence des espèces invasives dans l’environnement de l’homme peut entraîner des dégâts de diverses natures. Sur les berges et dans les environs des cours d’eau, on peut apercevoir la présence des animaux invasifs dont il faut absolument éliminer avant qu’elles ne se reproduisent. Ainsi, on doit définitivement se débarrasser des rongeurs qui apprécient les zones d’eau douce au plus vite. Les plus visibles actuellement sont les rats musqués, les ragondins, mais il y en a encore beaucoup d’autres. La présence de ces rongeurs peut causer une déstabilisation de la berge, car ils déplacent une quantité importante de terre lorsqu’ils construisent leur terrier. De plus, ces rongeurs peuvent troubler et diminuer le niveau d’eau d’un étang lorsqu’ils se mettent à creuser sans cesse leur terrier. Ils présentent un grand danger, car ils sont également porteurs de parasites. C’est la raison pour laquelle leur présence dans les étangs et les eaux douces proches de l’homme peut infecter ce dernier. Dans ce cas, il est important de les éloigner des eaux douces domestiques. Découvrez en quelques lignes comment s’y prendre.

Capturer les espèces invasives : les rats d’eau douce

 Vous vous demandez comment procéder à la capture des rongeurs d’eau douce comme le ragondin et le rat musqué. Il existe plusieurs méthodes pour y parvenir, mais la plus utilisée concerne l’empoisonnement de ces destructibles rongeurs. Il est essentiel de savoir qu’il est fortement interdit d’éliminer les animaux à fourrure par empoisonnement au Canada, car cela est considéré comme acte illégal. Toutefois, ce n’est pas le cas dans les pays européens. Ainsi, on peut se mettre à poser des morceaux de nourriture empoisonnés un peu partout en s’assurant qu’ils soient tout de même au bon endroit. Pourquoi ne pas en mettre partout ? En fait, il faut tenir compte que d’autres animaux domestiques notamment les chiens, les chats risquent d’en manger et être victimes du piège s’il est placé au mauvais endroit. Ce qu’il faut faire c’est d’avoir recours à des pièges permettant de capturer les rongeurs vivants ou morts. Toutefois, il faut se conscientiser sur le fait que lorsque vous allez éliminer un de ces animaux destructibles, un autre pourrait venir prendre sa place, rien qu’en termes d’habitat. Ainsi, afin que vous puissiez vous débarrasser des rongeurs nuisibles qui s’abritent dans les eaux douces, vous pouvez tenter de les capturer en utilisant un piège connecté qui vous facilitera la tâche. Sinon, il existe une autre solution pour éviter l’arrivée des nouveaux rongeurs. Pour ce faire, vous devez supprimer la végétation aquatique et mettre en place un grillage dans les berges pour leur empêcher d’y entrer votre de creuser un nouveau terrier. Pour y remédier, vous devez impérativement installer un piège à nuisible.

Rendre les eaux douces inhabitables pour les espèces invasives

 Si pour le décor, vous envisagez de mettre en place un plan d’eau, n’oubliez pas que les rongeurs seront attirés par cette zone. Les rats musqués et les ragondins font partie de ces espèces nuisibles. Ils pourront provoquer des dégâts au niveau des digues et des berges dans votre étang. C’est la raison pour laquelle vous devez vérifier la présence de ces espèces invasives et vous assurer qu’il n’y en a aucun, c’est vraiment primordial. Pour ce faire, il faut d’abord commencer par réduire ou même éliminer les plantes qui leur servent de nourriture, comme les quenouilles, les nénuphars et les autres plantes aquatiques. Puis, pensez à installer un système d’aération pour votre étang, car cet outil servira de piège à nuisible, précisément un piège à ragondin et piège à rat musqué. Le système d’aération permet de donner une circulation d’eau verticale qui passera au-dessous de votre étant et cela va gêner les rats musqués et les ragondins. N’oubliez pas que les rongeurs d’eaux douces apprécient beaucoup les eaux profondes et si vous prévoyez de creuser un étang, il faut aller de deux à quatre pieds de profondeur. Ces méthodes permettront de repousser les espèces invasives de votre entourage et éviter les dégâts qu’ils sont capables de provoquer. 

Comment sentir la présence d’espèces invasives dans les eaux ?

Pour savoir si des rats musqués ou des ragondins sont présents dans les zones d’eau, il existe des signes distinctifs. L’eau devient brunâtre ou troublée ; on peut remarquer la présence des morceaux de plantes aquatiques à la surface, de petits excréments sur les roches, des traces de pas dans les boues… Vous pouvez aussi les voir se nourrir auprès des berges ou lorsqu’ils nagent sous l’eau. Dans le cas où vous constatez que le niveau de l’eau a baissé de 30 cm par exemple, alors que ça n’a jamais été le cas auparavant, méfiez-vous, les rongeurs sont dans les parages. N’oubliez pas que ces espèces représentent un danger pour la stabilité des berges ainsi que celle des digues se trouvant auprès des zones d’eau. De plus, les hommes pourraient être victimes de différentes maladies s’ils consomment l’eau dans l’étang alors que des rongeurs s’y abritent. Comme ils sont porteurs de parasites notamment les giardases, la cryptosporidie, ces rongeurs peuvent provoquer des maladies graves comme les diarrhées sanglantes, toutes sortes de maladies de sanglantes. C’est une des raisons pour laquelle il faut prendre des précautions sur la présence de rongeurs dans les eaux. 

Les dégâts dus à la présence des espèces invasives

Comme il a été dit, les rats musqués et les ragondins peuvent provoquer des maladies, mais aussi des dégâts autour d’eux. En ce qui concerne le ragondin, il a été déclaré nuisible, son piégeage est donc autorisé. Le ragondin peut non seulement détruire les berges et les digues, mais il peut également détruire les plantations. Pour éviter qu’il s’accouple avec sa femelle et que sa population s’accroisse, il faut vite installer des pièges et le capturer. Le rat musqué, quant à lui, détruit les plantes aquatiques avec lesquelles il peut se nourrir et aussi construire un habitat, que l’on appelle hutte, autre que le terrier qu’il creuse. En tout cas, ces deux espèces sont très dangereuses pour l’homme et son environnement, elles polluent les eaux et peuvent provoquer des maladies graves. N’attendez plus pour mettre en place les pièges nécessaires, sauvez votre vie !