Quelles sont les principales pièces de charrue ?

Utilisée depuis de nombreux siècles pour augmenter la productivité agricole, la charrue est un instrument permettant de labourer la terre. Retourner le sol de manière superficielle a un double effet : ensevelir les restes de la culture précédente et préparer le terrain pour le semis. Aujourd’hui, la charrue a beaucoup évolué et est composée de nombreux éléments. Alors quelles sont les pièces principales d’une charrue ?

Les différentes pièces d’une charrue et son fonctionnement général

La charrue est composée de plusieurs éléments permettant un labour efficace de la terre. Ses pièces les plus importantes sont sans conteste les corps de labour. Ce sont ceux-ci qui vont effectuer le travail principal de la charrue, à savoir : découper la terre et la retourner. De plus, la charrue moderne étant utilisée avec un tracteur, elle comprend également des pièces d’attelage lui permettant d’être correctement tractée. Enfin, de nombreux autres éléments de la charrue lui permettent de joindre entre eux les corps de charrue et de réduire leur détérioration. Malgré tout, les pièces d’usure charrue composent en majeure partie cet instrument agricole et peuvent être remplacées régulièrement pour en augmenter la durée de vie. Pour ce faire, il existe de nombreux catalogue pièces charrue et magasins spécialisés.

La composition des corps de labour

Chaque corps de labour est composé de 3 éléments : un coutre, un soc et un versoir. Le coutre est une lame droite ou circulaire située devant le soc. Il se charge de découper verticalement la terre. Le soc, quant à lui, a une forme de trapèze dont l’un des côtés est aiguisé et tranche le sol horizontalement, au fond de la raie. Le versoir se trouve dans son prolongement direct et peut prendre plusieurs formes. Sa fonction est de soulever le morceau de terre préalablement découpé et de le retourner, finalisant le labour. Enfin, la rasette est une pièce facultative qui se présente comme un corps de labour miniature. Elle a pour mission de faucher les résidus de la culture précédente (mauvaises herbes, etc.) présents à la surface et de les enfouir au fond de la raie.

Les autres pièces de la charrue

Le bâti de la charrue est composé de l’age, qui en est sa pièce principale, et qui relié aux corps de labour par les étançons. À ceux-ci vient s’ajouter le sep, sur lequel sont fixés le versoir et le soc. L’age est accroché au tracteur grâce à la tête d’attelage. Aussi, de nombreuses pièces détachées charrue, comme le contre-sep et l’étrave, permettent d’améliorer les performances de la charrue et d’en réduire l’usure. Le soc, lui, peut être équipé d’un carrelet ou d’une pointe. Enfin, il est parfois possible de remplacer le coutre par un aileron accroché au soc.