Sécuriser sa piscine en choisissant une barrière facile à installer et à démonter

Si les enfants en bas âge sont les plus touchés par les dangers potentiels d’une piscine, les adultes ne sont pas épargnés. Ainsi, en sécurisant votre bassin, vous écartez tous les risques pouvant perturber, en quelques secondes, ce moment de détente et de loisir.

Sécuriser sa piscine est une obligation

Avoir une piscine chez soi permet d’organiser des activités relaxantes et divertissantes que ce soit en famille, entre amis ou en couple. Néanmoins, il serait imprudent de minimiser les risques liés à ce dispositif de détente. Certains pensent que parce qu’ils savent nager, ils ne peuvent en aucun cas se noyer, surtout dans une piscine privée qui généralement présente une profondeur maximale de 2m. En réalité, un faux mouvement suffit pour glisser dans le bassin et se heurter la tête sur le contour.

Ainsi, pour votre propre sécurité, celle de vos enfants et de vos invités, une barrière Beethoven de protection est vivement recommandée, même si le choix est plus large. Plus qu’une simple recommandation, l’installation de ce dispositif est une obligation légale indiquée par les articles L128-1 à L128-3 du Code de la construction et de l’habitation. Rappelons toutefois que cette loi s’adresse uniquement aux propriétaires de piscines enterrées et non ceux des modèles hors-sol.

La barrière Beethoven : un choix d’exception !

Ce type de barrière de piscine connait un grand succès notamment pour sa facilité d’installation. Pour réussir la pose, vous devez tenir compte de paramètres essentiels à commencer par le diamètre du dispositif de protection de piscine et le type de terrain. De manière plus générale, la barrière Beethoven est composée d’une dalle en béton recouverte de carrelage. Sachez aussi que même si vous avez du gazon autour de votre piscine, l’installation reste possible.

Ce dispositif de protection se décline sur 3 modèles. Le premier est une barrière qui fait le tour de la piscine contrairement au second qui nécessite un raccordement entre les extrémités. Ce qui signifie que la partie du périmètre non protégé doit assurer une liaison avec des points d’accroche à savoir un poteau ou un grillage. Si votre piscine est au milieu du jardin et que vous ne pouvez pas assurer le raccordement avec un mur, vous pouvez envisager la pose d’un piquet de maintien.

Quel prix pour une barrière de protection pour piscine ?

Le prix d’une barrière de piscine est compté au mètre linéaire. Sachez que selon la qualité du matériau choisi, le tarif unitaire peut varier entre 60 et 120 euros. Cette tarification comporte aussi les frais de l’installation.

En jetant un coup d’œil sur les sites des prestataires, vous constaterez rapidement que les tarifs appliqués sont très variables. Il est donc conseillé de demander plusieurs devis avant de choisir le professionnel à qui vous allez confier vos travaux.