Les Piliers

Le support : les fondations

Les piliers doivent reposer sur des fondations solides.

gaine

 

Implantation

  • > Délimiter les emplacements (le centre) des piliers en les repérant au sol.
  • > Il est recommandé de relier les deux piliers constituant un passage (portail, portillon) par une fondation ferraillée. Le cas échéant, tracer cette fondation.

Décaissement

  • > Tenir compte des dimensions extérieures des éléments qu’on souhaite poser (les embases sont plus larges que les éléments blocs) et tracer les zones à creuser en prenant 10 cm de plus que chaque dimension. Par exemple : pour un élément de pilier de 36×36 cm, il faut creuser une zone de 46x46cm et pour un pilier commençant par une embase de 47x47cm, il faut creuserune zone de 57x57cm. Ajoutez encore 5 cm si le sol est déformable (argileux).
  • > La profondeur minimale à creuser est de 50 cm.
  • > La fondation reliant deux piliers doit faire au moins 20 cm de large et avoir la même profondeur que le reste de l’ouvrage.
  • > Pour un portail, prévoir l’espace pour le caniveau (les eaux de pluies doivent être captées sur la propriété).
  • > On peut également relier les fondations du muret adjacent à celles des piliers.
  • > Creuser les fondations.

Placer les ferraillages

  • > De bonnes fondations sont ferraillées afin de renforcer l’ensemble de l’ouvrage.
  • > Placer un chaînage 4 fers entre les 2 piliers (le chaînage aboutira au centre de chaque pilier).
  • > Pour chaque pilier, placer 4 fers torsadés (10-12mm) verticalement pour former l’ossature. Ils doivent être disposé en carré. Chaque fer doit être à 5 cm minimum des autres fers et du bord intérieur du pilier. Ces fers doivent être noyés de 30 à 40 cm et dépasser de 80 cm minimum du niveau fini des fondations. On peut ligaturer les fers et le chaînage afin de maintenir leur position pendant le coulage des fondations.

Couler les fondations

  • > Les fondations doivent être coulées par température positive.
  • > Constituer un béton de fondation plastique afin qu’il se place correctement autour des fers.

formule-beton

  • > Placer le béton dans les fouilles et secouer les ferrailles afin de permettre au béton de les enrober. Il faut veiller à caler, si nécessaire, les ferrailles pour qu’elles ne se déposent pas au fond de la fouille pendant le durcissement du béton.

La pose des produits

Les piliers doivent être posés entre +5°C et +30°C. Evitez de les poser lorsque l’ensoleillement est très fort.

1er élément

  • > La pose du premier élément est déterminante pour la qualité du résultat. C’est en effet à cette étape qu’on fixe définitivement l’emplacement du pilier. Il faut également être rigoureux sur le niveau (l’horizontalité) de ce premier élément afin de pouvoir monter un pilier bien vertical.
  • > Préparer un mortier. L’étaler copieusement sur les fondations (seulement à l’emplacement du pilier) après avoir humidifé le béton. Une couche d’environ 3 cm est nécessaire.

formule-mortier

  • > Placer l’élément de pilier (ou l’embase) sur le lit de mortier. Vérifier à bien positionner l’emboîtement mâle de l’élément de pilier vers le haut. Régler le niveau.
  • > Attendre une heure que le mortier commence à durcir avant de placer les éléments suivants (afin de ne pas modifier votre réglage de niveau).

Eléments suivants

  • > Nettoyer l’emboîtement femelle de chaque élément.
  • > Examiner l’orientation de montage des éléments pour ne pas superposer des faces identiques : tourner d’un quart à chaque élément.
  • > Vérifier le niveau du pilier régulièrement.

Remplissage du pilier

  • > Dès que trois éléments sont posés, on peut commencer à remplir le pilier.
  • > Placer un film de mousse de 3 mm d’épaisseur à l’intérieur du pilier et sur toute la hauteur à remplir de béton (y compris embase et couronne). On constitue de cette façon un joint souple qui absorbera les contraintes de retrait et de dilatation qui apparaîtront entre les éléments de pilier et la structure coulée à l’intérieur.
  • > Constituer un béton du même type que vos fondations.
  • > Placer le béton dans le pilier en s’assurant que le film de mousse est bien en place.

Attention : l’opération nécessite de la rigueur car les éléments de piliers ne sont pas scellés entre eux. Veiller à ce que le remplissage du pilier ne modifie pas sa position ou son niveau.

  • > Ne pas taper le pilier ! Utiliser un fer à béton ou un baton pour tasser le béton.
  • > Suivant la hauteur du pilier, ajouter des fers torsadés verticaux (les fers doivent se chevaucher de 30 cm minimum).
  • > Si le pilier est rempli en plusieurs fois, terminer une étape de remplissage à mi-hauteur d’un élément et placez si besoin les fers suivants.

Finition : les couronnes et chapiteaux

  • > La couronne se pose comme les éléments de piliers. Il peut être nécessaire de découper le dernier emboîtement mâle pour poser la couronne.
  • > La couronne ou le dernier élément de pilier est rempli de béton comme expliqué précédemment. Le béton est ensuite lissé afin de présenter une face de collage lisse pour le chapiteau.
  • > Constituer un peu de mortier de scellement. En étaler une mince couche sur le pilier rempli (idéalement sur le béton pas encore complètement durci). Placer le chapiteau de pilier et régler sa position.

Jointoiement des produits

  • > Réaliser les joints avec un mortier spécial pour joints, à la langue de chat (petite truelle) ou à la poche plastique. Se reporter à la notice du joint pour plus d’informations.
  • > Brosser les joints lorsqu’ils commencent à durcir afin d’enlever les surplus et de faire apparaître le grain du joint.

Perçage des piliers

  • > Les éléments de piliers peuvent être percés pour recevoir les gonds de portail, les sorties de câbles, etc.
  • > Attendre que le pilier ait durci 2 semaines avant de percer.
  • > Dans tous les cas, percer les éléments de piliers sans percussion afin de ne pas fendre les éléments.

percage

  • > Préférer les méthodes de fixation par scellement chimique plutôt que les bridages mécaniques (chevilles expansibles) qui risquent de fendre les éléments de pilier.