Dallages sur lit de sable

Attention : la pose sur sable est déconseillée pour des produits d’épaisseur inférieure à 35 mm.
Attention : la pose sur sable est interdite pour les margelles de piscine et marches d’escalier.

  • > Ces conseils de pose ne concernent que la mise en oeuvre de nos produits sur des zones à usage strictement piétonnier.
  • > La mise en oeuvre des produits de voirie est détaillée dans un document spécifique. Voir page 38.

Le support

Support admis / types de poses

  • > La pose de nos produits sur lit de sable est admise pour les produits ayant une épaisseur minimale de 35 mm.
  • > En extérieur et quel que soit le support choisi, une pente minimale de 1,5 % est requise pour l’écoulement des eaux.

Préparation du support

  • > La surface destinée au dallage doit être délimitée puis décaissée.

La profondeur à décaisser dépend du type du sol :
– 10 cm pour les sols peu déformables (graves, sables,
roche ou tout-venant)
– 30 cm pour les sols déformables (sols fins, argileux).

  • > Le fond de forme doit être compacté énergiquement.
  • > Le fond de forme doit assurer une pente de 1,5%.
  • > Une nappe géotextile doit permettre de séparer le sable du support tout en permettant l’infiltration de l’eau vers le support.
  • > On rapportera une couche de tout-venant 0/31,5 afin d’obtenir les pentes définitives et de régler la hauteur finale de l’ouvrage (tout en rattrapant les défaut du fond de forme).

Attention : le niveau final de l’ouvrage doit être plus haut que le terrain alentour afin de permettre l’écoulement des eaux de pluie. Si ce n’est pas le cas, il faut prévoir un système d’évacuation des eaux ou un drainage périphérique.

  • > On ajoutera une couche de 20cm de tout-venant 0/31,5 pour les sols déformables.
  • > Le tout-venant sera également compacté énergiquement. Un joint souple sera réalisé en périphérie et contre les points rigides (voir la rubrique traitant du jointoiement des produits).

La pose des produits

Le lit de sable

  • > Le lit de sable sera constitué avec du sable stabilisé, afin d’améliorer la tenue dans le temps de la réalisation. Pour obtenir ce sable stabilisé, mélangez 75 à 100 kg de ciment par m3 de sable.

Important : utiliser du sable sec et ne pas ajouter d’eau.

  • > Le lit de sable sera d’au moins 5 cm d’épaisseur.
  • > Le sable doit être tiré à la règle pour obtenir une épaisseur constante et les pentes d’écoulement prévues.
  • > Le sable sera légèrement compacté.

La périphérie

  • > Une butée en rive doit être réalisée en périphérie de la surface destinée au dallage avec, par exemple, une bordurette pour assurer une bonne tenue du dallage.

bordure

  • > Si le sol est imperméable, un drainage du lit de pose doit être réalisé. On placera une couche de sable grossier éventuellement complétée par une évacuation.

drainage

La pose

  • > Les produits sont posés à l’avancement, en s’appuyant sur les produits déjà posés (afin de ne pas fausser le niveau et la compacité du lit de sable).
  • > Les produits sont affermis avec un chevron et un maillet en caoutchouc blanc (non marquant) pour obtenir une bonne planéité.
  • > Vérifier régulièrement l’alignement des joints.

Jointoiement des produits

> La pose à joint serré est admise (joints de 4 à 6 mm).
> La réalisation de joints durs est interdite (le support étant
souple, le joint doit l’être également).

Type de joint à utiliser :

  • > Sable fin (type 0/2mm) ou sable fin stabilisé (75 à 100 kg de ciment par m3 de sable type 0/2).

Réalisation des joints

  • > Utiliser le sable ou sable stabilisé sec pour remplir les joints.
  • > Le sable de jointoiement est balayé jusqu’à refus dans les joints.
  • > S’assurer que la surface du dallage est propre.
  • > Humecter les joints (pulvériser de l’eau) : le but est simplement d’humidifier les joints afin de finir de les mettre en place. Les joints peuvent alors légèrement se tasser.
  • > Réitérer le remplissage et l’arrosage jusqu’à obtenir des joints pleins.

Attention : ne pas arroser abondamment le chantier, couvrir en cas de pluie. Les joints risqueraient d’être délavés ou de tacher le dallage. Ces précautions doivent être prises pendant 48 heures après la réalisation des joints.

Joints périphériques

  • > Un joint périphérique doit être réalisé tout autour de la surface posée, autour des points rigides (piliers, poteaux, ancrages) et à la jonction avec les margelles de piscine.
  • > Le joint périphérique doit être réalisé en matériau souple , sur toute l’épaisseur de l’ouvrage (dallage, lit de sable et couche de tout venant).

Protection des produits

  • > Afin d’optimiser leur durée de vie et de péréniser leur aspect, les dallages doivent être protégés des agressions de l’environnement.
  • > Une fois le chantier nettoyé des restes de joint et de poussière, appliquer un traitement anti salissures sur la surface (joints compris s’ils sont faits avec du sable stabilisé).
  • > Voir la notice du produit pour les modalités d’application.

Remarque : les produits traités en usine ne nécessitent pas de traitement ultérieur sur chantier.

Entretien

  • > Le nettoyage des produits se fait avec un traitement spécifique de pH neutre, au moyen d’une brosse, d’une serpillère ou d’une éponge.
  • > En cas de tache ou de projection d’acide, rincer immédiatement et abondamment à l’eau claire, puis nettoyer normalement.

Attention : ne pas utiliser de nettoyeur haute pression ni de nettoyeur à vapeur. Ne pas utiliser de détergents contenant des acides (même dilués), du chlore, de l’eau de javel, des produits abrasifs, récurants, gras siliconés.