Dallages extérieurs

Documents de référence

  • > NF DTU 52.1 pour la pose scellée.
  • > NF DTU 52.2 pour la pose collée.
  • > La pose sur lit de sable est détaillée dans un document spécifique.
  • > Ces conseils de pose ne concernent que la mise en oeuvre de nos produits sur des zones à usage strictement piétonnier.
  • > La mise en oeuvre des produits de voirie est détaillée dans un document spécifique.

Le support

  • > La pose de nos produits est possible sur différents supports. A chaque type de support correspond un type de pose.

– Chape sèche : pose collée
– Chape fraîche : pose scellée

  • > En extérieur et quel que soit le support choisi, une pente minimale de 1,5 % est requise pour l’écoulement des eaux.
  • > Les joints de dilatation, de retrait et de construction du support doivent être respectés : (NF DTU 52.1 & 52.2 et selon étude béton).

Préparation du support

La tolérance de planéité est d’environ 5 mm sous une règle de 2 mètres. Les défauts de planéité doivent être ragréés et les trous rebouchés. La pose collée sur chape sèche ne peut se faire qu’après un minimum de 28 jours de séchage de la chape. La chape sèche doit être exempte de tout produit de cure. Le support doit être dépoussiéré et propre.

La pose des produits

Important : s’assurer de la propreté de la surface de collage (côté arrière) des produits. Brosser et dépoussiérer cette surface.

Pose scellée (sur chape fraîche)

  • > Saupoudrer la chape fraîche avec le ciment sec ou l’étaler en barbotine.
  • > Enduire le dos des produits avec une barbotine de ciment.   (Image formule type barbotine)
  • > Poser les produits.
  • > Protéger le chantier du soleil et du vent.

Pose collée (sur chape sèche)

Type de colle à utiliser

Colle de classe C2

Le collage ne doit pas être réalisé lorsque la température est inférieure à 5°C ou supérieure à 30°C ou en cas de risque de gel.
En cas de pluie, abriter le chantier ou reporter la pose.

Préparation de la colle

  • > La colle doit être préparée comme indiqué sur le sac. Le malaxage est à réaliser avec un agitateur électrique lent (500 trs/min). Respecter les quantités d’eau préconisées sur le sac ou la fiche produit.

Laisser la pâte reposer 10 minutes, puis la mélanger à nouveau brièvement.

Application de la colle sur le support

  • > La colle est appliquée sur le support à l’aide d’une taloche, puis répartie au moyen d’une spatule crantée (demi-lune Ø 20 mm). Le temps d’ouverture de la colle avoisine les 15 minutes : adapter la surface encollée en fonction (réduire cette surface par temps ensoleillé ou en présence de vent).

Application du double encollage

  • > Le dos des produits est encollé à l’aide d’une taloche, en couche mince (enlever l’excès) immédiatement avant leur pose.

Important : Le double encollage est obligatoire.

Collage des produits

Les produits sont posés dans le lit de colle. Les produits peuvent être «battus» (avec la main ou un maillet souple non marquant) pour faciliter l’écrasement des sillons de colle. Vérifier le bon collage en enlevant une dalle de temps à autre et s’assurer de l’adhérence.

Jointoiement des produits

La pose à joint nul est interdite

  • > La largeur minimale des joints est de 6 mm.

Type de joint à utiliser

  • > Mortier spécial pour joint

Réalisation des joints

  • > Faire les joints à la poche à douille ou à la machine à joint en s’assurant du bon remplissage des joints.
  • > Ecraser le joint afin de le presser jusqu’au fond de l’espace entre les dalles.
  • > Retirer l’excès de joint au fur et à mesure afin de faciliter le nettoyage ultérieur.

Ne pas utiliser le joint en barbotine.

Nettoyage des joints

  • > Veillez à nettoyer régulièrement les joints, avant leur durcissement complet, la tâche sera moins laborieuse et le résultat plus esthétique.
  • > Nettoyer les joints à l’aide d’une éponge légèrement humide ou d’une brosse nylon avant que le mortier de jointoiement ait complètement fait sa prise. Changer l’eau régulièrement. Renouveler l’opération jusqu’à ce que le produit soit propre à l’état sec.

Voir la notice du produit pour les modalités d’application.

Important : Ne pas utiliser de brosse ou accessoire métallique risquant de rayer la surface des produits.

Joints périphériques et de fractionnement

  • > Les joints périphériques et de fractionnement sont obligatoires pour toute pose collée ou scellée.
  • > Les joints périphériques et de fractionnement sont réalisés avec un mastic dur (shore A > 60) éventuellement saupoudré de joint sec (pour uniformiser l’aspect de ces joints avec le reste du chantier).
  • > Ils doivent prendre toute l’épaisseur du revêtement. Leur largeur minimale est de 6 mm.
  • > Un joint périphérique doit être réalisé tout autour de la surface posée, autour des points rigides (piliers, poteaux, ancrages) et à la jonction avec les margelles de piscine.
  • > Des joints de fractionnement doivent être réalisés. La distance maximale entre deux joints de fractionnement ou avec le joint périphérique ne doit pas excéder 5 mètres.
  • > Dans tous les cas, la surface encadrée par les joints de fractionnement ou le joint périphérique ne doit pas excéder 20m².
  • > Un joint de fractionnement sera réalisé à mi-feuillure des passages de portes et aux changements de pente.

Protection des produits

  • > Afin d’optimiser leur durée de vie et de péréniser leur aspect, les dallages doivent être protégés des agressions de l’environnement et des taches.
  • > Une fois le chantier nettoyé des restes de joint et de poussière, appliquer un traitement anti salissures sur l’intégralité de la surface (joints compris).
  • > On appliquera 2 couches sur les terrasses, allées et barbecues. Voir la notice du produit pour les modalités d’application.

Entretien

  • > Le nettoyage des produits se fait avec un traitement spécifique de pH neutre, au moyen d’une serpillère ou d’une éponge.
  • > En cas de tache ou de projection d’acide, rincer immédiatement et abondamment à l’eau claire, puis nettoyer normalement.

Attention : Ne pas utiliser de nettoyeur haute pression ni de nettoyeur à vapeur. Ne pas utiliser de détergents contenant des acides (même dilués), du chlore, de l’eau de javel, des produits abrasifs, récurants, gras siliconés.