Quelle modèle de piscine installer chez soi ?

Une piscine est synonyme de luxe, de vacances ou de détente. Elle a été réservée uniquement aux riches en raison de son coût. Actuellement, l’installation d’une piscine devient bien plus abordable et on dispose de différents modèles au choix. Tout de même, il important d’avoir une surface amplement suffisante pour installer une piscine chez soi.

Une piscine enterrée

La piscine enterrée est sans doute le modèle le plus commun. Il s’agit de bassin qu’on creuse dans le jardin, et il faut une déclaration de la mairie au préalable. Après, il faut une certaine somme pour les installations de filtrage et de chauffage, le carrelage, la peinture, bref, pour installer une piscine enterrée. Bien entendu, plus l’équipement est de qualité et plus le prix est onéreux. La forme du bassin, l’éclairage, le débordement de l’eau… Tout cela sont des détails importants. Aussi, on ne doit pas négliger de nombreux paramètres comme le traitement de l’eau, le système de sécurité, etc. Ce modèle de piscine peut être fait en panneaux comme l’acier, polymères ou aluminium, en béton ou encore en polyester.

Une piscine intérieure

En général, le prix d’une piscine intérieure est environ 2 fois plus cher à la construction et l’entretien qu’une piscine creusée extérieure. En plus du traitement de l’eau régulier, on doit également tenir compte du coût de la déshumidification et de la ventilation. Après, l’intégration de la piscine intérieure n’est pas vraiment le point primordial. Par contre, le plus important est d’aménager la pièce qui va l’intégrer. L’avantage d’une piscine intérieure, c’est qu’elle ne subit pas les mêmes désagréments qu’une piscine extérieure. C’est pourquoi il faut insister sur la pièce, car celle-ci va garantir l’accueil au bassin d’eau en intérieur durant toute l’année.

Une piscine extérieure hors sol

Quand on a un budget relativement modeste, on ne peut pas toujours envisager un bassin enterré. Alors, ce qu’on peut faire c’est de miser sur une piscine exterieure hors sol. Par exemple, les piscines gonflables qui ne nécessitent aucunement des travaux à entreprendre. Elles se montent et se rangent rapidement et facilement. Sur le marché, on dispose de nombreux modèles tous aussi pratiques les uns que les autres : piscine rigide, piscine souple à structures, piscine souple gonflable, etc. Éventuellement, on peut aussi opter pour une piscine semi-enterrée. Mais il faut entamer quelques travaux et bien suivre les directives du fabricant. Généralement, les surfaces en dessous de 20m² ne nécessitent pas une déclaration de travaux. Juste pour confirmer, il faut prendre contact avec le service de l’urbanisme de sa mairie.